• Contactez-nous: 0970 444 744

3 signes qui montrent que vous ne devriez pas travailler dans la vente

6 mai, 2018
6 mai, 2018 Danitis

Dans la plupart des carrières, les compétences de vente sont importantes. Que vous fassiez des levées de fonds pour votre start-up, obteniez les premiers précurseurs de vos produits, ou convainquiez les parties prenantes internes de soutenir votre campagne, il est essentiel de savoir montrer aux autres la valeur de votre idée / solution. Cela aura un énorme impact sur votre carrière !

Personnellement, je crois fondamentalement que n’importe qui peut apprendre à vendre. Mais je pense aussi que certaines personnes savent beaucoup mieux vendre que la majorité. Vous devriez donc réfléchir sérieusement avant de faire carrière dans la vente. Après tout, il y a une grande différence entre la simple exposition à la vente et l’apprentissage de vraies techniques de vente – et le choix d’occuper une position dans la vente pour le reste de votre vie !

Voici trois raisons pour lesquelles vous ne devriez pas choisir une carrière dans la vente. Si vous êtes dans le domaine des ventes et que vous vous reconnaissez dans au moins l’un de ces points, mieux vaudrait envisager d’autres options.

1) Vous préférez « concevoir / créer » plutôt qu’ « influencer »

Si ce qui vous passionne est de concevoir ou créer des choses, telles que des applications, des logiciels ou des produits physiques (mobilier, voitures, etc.), une carrière dans la vente n’est peut-être pas la meilleure option pour vous.

Beaucoup de gens aiment travailler sur des projets pendant des semaines et développer quelque chose de beau ou de créatif. Si votre passion est de « concevoir / créer », alors une carrière dans les ventes ne vous convient probablement pas.

Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas concevoir / créer lorsque vous travaillez dans la vente, même si c’est un peu plus difficile. Et vous pouvez toujours garder votre passion de « concepteur / créateur » comme passe-temps.

Les ventes impliquent d’améliorer votre influence et d’utiliser la psychologie humaine, tout en interagissant constamment avec les prospects, en face à face et/ou virtuellement. Si vous avez plutôt la mentalité du créateur, vous trouverez probablement cela distrayant.

2) Vous n’est pas à l’aise avec un salaire volatile

Ce point est objectif, et ne concerne pas l’adéquation de votre personnalité avec le domaine des ventes.

Les ventes sont par nature volatiles. Dans de nombreuses entreprises, vous recevrez un salaire de base relativement faible – l’argent que vous rapporterez à la maison chaque mois dépendra des commissions que vous toucherez. Cela entraîne donc une grosse incertitude sur le montant de votre paie chaque mois !

Certains mois, vous pourrez à peine payer votre loyer parce que vous aurez tout juste rempli votre quota (ou l’aurez manqué). D’autres mois, vous offrirez un verre à tous vos amis parce que vous aurez battu le quota (cela dit, j’espère que vous gérez mieux votre argent que je ne le faisais autrefois…).

Si vous n’êtes pas à l’aise avec l’incertitude financière, l’anxiété va vous ronger.

Un de mes amis était un bon vendeur et remplissait toujours son quota. Mais il n’arrivait pas à supporter le stress de se demander chaque mois s’il serait capable de payer ses factures. Ces préoccupations diminuent au fil du temps, quand vous devenez un meilleur vendeur et obtenez un salaire de base plus élevé – mais vous devez être particulièrement résistant pour y faire face dans les premières étapes de votre carrière.

3) Vous avez peur du rejet

Je pense que tous les vendeurs ont peur des rejets quand ils commencent à vendre. Et beaucoup ne surpassent jamais cette crainte.

Mais si vous ne réussissez pas à vous habituer aux rejets, il vaudrait peut-être mieux chercher une carrière différente.

Un de mes managers disait : « Vous êtes dans la vente pour être rejeté dans 90% des cas. Mais vous êtes à la poursuite des 10% de clients qui vous aiment vraiment, vous et votre produit ».

Ce rejet peut venir à tout moment. Dans le domaine des ventes, les gens vont parfois se fâcher contre vous parce que vous faîtes votre travail, pas pour ce que vous avez dit ou fait.

Si cela vous effraie, vous avez un long chemin à faire. Vous pouvez renforcer votre carapace pour mieux affronter le rejet, mais certaines personnes y parviennent bien mieux que d’autres.

Ne pas être apte à la vente n’est pas une mauvaise chose et ne signifie pas que vous ne devriez jamais vendre. Cela signifie simplement que vous ne devriez pas poursuivre une carrière dans la vente. Pour réussir dans la vie, trouvez les rôles qui vous conviennent le mieux !

, ,