• Contactez-nous: 0970 444 744

6 conseils pour se concentrer en open space

6 novembre, 2019
Posted in Management
6 novembre, 2019 communication

Vous faites parti des 50% de Français qui partage son espace de travail avec des collègues?  Travailler en open space présente de nombreux avantages (échanges facilités, convivialité, réduction de coûts…) mais également des inconvénients qui ne sont pas toujours évidents à gérer. L’absence d’intimité peut ainsi rapidement avoir des conséquences négatives sur la concentration. Entre les “t’as 5 minutes?” des collègues, les conversations téléphoniques, les blagues de bureau, les allers et venues ou encore les petites manies agaçantes des uns et des autres, comment parvenir à préserver son espace en créant sa bulle afin de boucler ses dossiers?

Voici 6 conseils pour rester efficace même dans l’open space le plus bruyant du monde!

  1. Communiquez avec vos collègues au sein de l’open space

Vous avez un dossier complexe et urgent qui requiert une attention plus importante que d’habitude à boucler? Dès que vous sentez une atmosphère trop détendue et qui risque de pénaliser votre concentration, n’hésitez pas à informer vos collègues de vos impératifs et formulez clairement votre besoin de calme. 

Étant eux aussi confrontés à ce type de situation ils sauront logiquement comment adapter leur comportement en évitant de parler trop fort ou de vous solliciter sans raison urgente. N’hésitez jamais à rappeler votre besoin de silence avec un grand sourire et dans le calme, la communication “non-violente” est la base d’un bon fonctionnement en open space. Ces conseils valent également pour le chat interne de l’entreprise qui est peut être une source de déconcentration. 

  1. Mettez vos écouteurs

Si votre activité vous le permet, mettez vos écouteurs afin de créer une bulle sonore qui vous permettra de vous isoler des conversations et des mouvements dans votre espace de travail. C’est également un excellent moyen pour faire comprendre physiquement que vous avez besoin d’être seul(e) et/ou concentré(e). 

Pour ne pas perdre le contact avec le reste du groupe nous vous conseillons de profiter des pauses pour socialiser avec les autres. Ainsi, vous ne passerez pas  pour celui qui fait la tête ou qui cherche à fuir le groupe. 

  1. Isolez-vous physiquement de l’open space

Votre entreprise dispose sûrement de bureaux fermés ou de salles de réunion. N’hésitez pas à demander ponctuellement de pouvoir en profiter pour un entretien téléphonique un peu délicat, la préparation d’un rendez-vous important ou encore la finalisation d’un rapport. 

Les locaux de l’entreprise ne le permettent pas ? Demandez à pouvoir exceptionnellement effectuer ce travail depuis chez vous par exemple. N’oubliez pas de motiver votre requête afin de pouvoir donner à l’entreprise l’opportunité de comprendre les limites de l’open space. Ainsi, elle pensera peut être à des solutions permettant aux salariés de s’isoler pour gagner en concentration à certains moments clés de leur travail.

  1. Utilisez l’humour et votre beau sourire pour faire passer des messages

Les petites habitudes des collègues sont particulièrement énervantes car on vit avec toutes les journées sans avoir le choix. Ainsi, il vaut mieux désamorcer la situation rapidement afin de ne pas arriver à une situation explosive. Avec un grand sourire et une bonne blague vous pouvez faire passer de nombreux messages sans offenser pour autant la personne visée. 

  1. Autodisciplinez-vous

Les nombreuses distractions de l’open space sont également un défis quotidien pour nous-même. Il est facile de se laisser aller à un climat trop détendu et se détourner de la tâche qui nous occupait. N’oubliez pas que plus de 20 minutes sont nécessaires pour retrouver un état de concentration optimal ( étude de l’Université de Californie). Reprenez-vous et imposez vous 45 minutes à 1h de concentration intense avant de changer d’activité ou faire une pause. 

  1. Pratiquez la concentration

La concentration est un sport qui se pratique!  Méditation, respiration, projection mentale sont autant d’éléments qui peuvent vous aider à vous vider la tête et vous concentrer de nouveaux sur votre tâche. Les phases de récupérations (les pauses) sont également vitales à la mise en place d’une concentration efficace sur une journée entière de travail. 

Maintenant c’est à vous de jouer! Vous pouvez également partager cet article avec vos collègues pour voir si ces derniers ressentent les mêmes besoins que vous et en discuter! 

 

 

, , , ,
Appel
Contact